Cher Zack CHAPITRE 4

CHAPITRE 4

Lundi 9 septembre 2007, 19h54

Et voilà, aujourd’hui commence une nouvelle vie. Je suis maintenant même en famille d’accueil, jusqu’au restant de ma jeunesse. C’est spécial pour moi, car je n’ai plus de parent. « Où est mon père ? » C’est une question qu’on barre, n’est-ce pas ? On ne me l’a jamais posée, par crainte de me blesser. Mon père est parti avant ma naissance, je ne l’ai jamais connu. Alors ça ne me rend pas trop triste de me parler de lui. Je ne sais même pas son prénom, ni à quoi il ressemblait, même Harmonie ne m’en a jamais parlé, alors qu’elle a du le connaître.

*Lüma – C’est vraiment cool de t’avoir comme demi-soeur. Enfin.. puis-je t’appeler comme-ça, maintenant que tu es des nôtres ?

Lüma est la fille de mes nouveaux « parents ». Je ne sais pas très bien encore comment les appeler. Ils ne m’ont pas adoptés, mais s’ils m’ont pris jusqu’à la fin de ma jeunesse, je pense que je peux les appeler mes nouveaux « parents ». Lüma a 17 ans, et a littéralement pleuré de joie du fait de ma venue. C’est étrange, car elle ne me connaît pas, enfin du moins, pas encore. A ce que j’ai compris, elle voulait absolument une soeur, mais sa mère ne pouvait plus avoir d’enfant. C’est tout nouveau pour moi, donc j’essaie d’oublier ma vie d’avant, et de faire en sorte que j’ai toujours vécu avec Lüna est mes « parents d’accueil ». Je lis beaucoup, mais je ne me suis jamais vraiment intéressée au propos de la famille d’accueil. Pourtant, je voulais absolument quitter la maison. Mais ça doit être sans-doute ma mère, car elle regardait toujours avant les livres que je lisais. Mais je m’en rendais jamais compte, j’étais trop stupide. Je devais toujours ignorer ce qu’elle faisait, comme par exemple quand elle parlait toute seule dans la chambre d’Harmonie, je lui avais demandé un jour, mais elle m’avait complètement interdit de me parler d’elle. Donc, résultat, 6 bleus en plus. Je souffrais terriblement avec ma mère… Je ne m’en rend compte que maintenant ? Il faut qu’elle meure pour me dire que c’était une horrible femme ? Ce n’est pas parce qu’Harmonie est décédée qu’elle devrait faire ça… Je me pose une question : ‘Et si c’était moi qui étais morte, ma mère aurait fais la misère à Harmonie ?’  Je n’en sais rien. Je ne me souviens plus d’avant, j’arrête d’y penser.

C’est génial car mes nouveaux parents m’ont mis dans le même collège. Donc je reverrais mes amies, et j’en suis tellement heureuse. Je pourrais sortir dehors ? Avec eux ? Et… Je viens d’y penser mais, je devrais sans doute des explications, non ? Je dirai la vérité. Et puis ensuite, j’oublierai toute cette ancienne histoire, une bonne fois pour toute ! Mais.. comment vont-ils réagir ? Ce pourrait-ce qu’ils m’en veulent de leur avoir rien dit. On avait promis qu’on allait tout se dire… J’espère qu’ils ne m’en voudront pas..

Mardi 10 septembre 2007, 6h45

*Lüma – Psss! Kayo, il faut te réveiller. Je vais t’accompagner pour aller au collège.

M’accompagner pour aller au collège… Je suis capable d’y aller toute seule. Ah, mais tiens. Ça me rappelle Hermione, son grand frère, Yukiatsu l’accompagnait pour cette soit-disant légende. Je me souviens maintenant, tout paraît logique. Quand Hermione nous quitté à un moment donné, c’était pour rejoindre son grand-frère. Je ne savais même pas ça.

-7h38

Je suis totalement prête. Une question me tracasse, et je décide de la poser :

*Moi – Lüma. J’aimerais savoir quelque chose.

*Lüma – Dis-moi, petite soeur.

*Moi – Quel est donc cette légende, et ce livre, est-ce que tu l’as ?

Elle me regarda. « Euh.. » c’est ce qui sortit de sa bouche.

*Moi – On m’a parlé de ça, mais on ne pouvait rien me dire, seul le « petit livre » l’explique, et moi, je ne suis au courant de rien.

*Lüma – Bien évidemment que tu dois savoir ça, comme tout le monde entier. J’ai le livre. Il est dans ma chambre.

*Moi – Je peux l’avoir ?

Lüma alla chercher le livre.

*Lüma – Ne le lis surtout pas à voix haute.

Elle m’a dit ça d’une manière tellement honnête, et d’une voix qui tremblait. Le livre est rouge, et il est très fin. Le livre s’appelle : Zack. Je ne comprends pas pourquoi le titre est barré, dans tout les livres que j’ai pu lire, je n’ai jamais vu quelque chose de tel.

« LECTURE DU LIVRE, ZACK (NE JAMAIS LIRE A VOIX HAUTE!) »

-Ce livre n’est pas une erreur, ni une sottise. C’est à prendre au sérieux, je vous pris. Je n’ai beau être un auteur inconnu, j’ai vu quelque chose d’inoubliable pour moi. Je dois être sans doute mort à cet heure-là. J’ai réussi à l’échapper, j’ai réussi à échappé Zack. Je vous pris, lisez-ça dans votre tête. Ne dites jamais cela à voix haute, ne dites jamais Zack. Je ne suis pas dingue. Je ne crois pas aux légendes, mais j’ai lu dans un livre qu’il existait une légende toute récente aucunement connue par personne, qu’il faut que je vous raconte. Ne dites jamais Zack, jamais ne dites-ça ! Si votre enfant a ce prénom, et qu’il ne vous est jamais rien arrivé pour le moment, ne l’appelez plus jamais comme-ça. Changez-lui tout de suite de prénom, je vous en pris ! NE LE DITE JAMAIS ! Je ne sais pas ce qu’es Zack, mais il a le pouvoir de se téléporter quand vous dites son prénom, quand il est autour des 15 kilomètres de là où vous êtes. Zack bouge tout le temps, il aime tuer. On dit même qu’il se multiplie quand plusieurs personnes l’appellent. J’ai enfin trouvé pourquoi beaucoup de personnes perdaient la vie. J’ai trouvé le secret. Croyez-moi, ne faites jamais l’erreur de dire ce prénom. Même si vous parlez très doucement, que vous écrivez ce prénom, que vous appelez Z A C K, il vous tuera. C’est pour ça que je serai mort après avoir écrit ce livre. Je ne sais pas s’il tue pour son propre plaisir, même si on ne l’appelle pas, je n’en sais rien. Alors s’il vous plaît soyez vigilant, arrêtez-le un jour, et faites en sorte qu’il y est le moins de personnes qui meurent après avoir lu ce livre. Faites-en des copies, distribuez-le au monde entier, Zack se balade partout. Arrêtez-le !! ARRETEZ-LE !-

 

A SUIVRE

    Il n'y a pas encore de suite à ce texte...
    Un lecteur plein de talent et d'idées passera peut-être par ici... :-)

Vous devez être connecté pour publier. Se connecter



ID : 45518Rang : 4
VN:R_U [1.9.22_1171]
Evaluez ce passage.
Note : 4.0/5 (1 vote)


Livai
2.56cm
L'auteur :

J'ai seulement 14 ans, alors les fautes d'orthographe, c'est pas ma faute, hein ?

Publié dans Projet 3
2 commentaires
  1. Livai

    4 6

    Livai :

    La suite arrive… :)

    VN:F [1.9.22_1171]
    0 (0 votes)
  2. Ce Li

    7 106

    Ce Li :

    Toujours aussi passionnant et bien écrit! :)

    VN:F [1.9.22_1171]
    0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Connexion
Derniers commentaires