La découverte sur le vieux livre.

Ce matin, moi, Léa Qualiet, 12 ans, je vais dans le bureau pour imprimer quelques photos. Je trébuche sur un vieux livre plein de poussière qui se situait au sol où j’ai failli tomber. D’un coup, je m’étonne puis le pris, je regarde à l’intérieur. Des symboles apparaissaient sur toutes les pages du livre. Je le repose par terre dans sa même position. Plus tard, au dîner, j’étais tellement curieuse que je demande à mes parents et ma grande sœur pourquoi ce livre était dans le bureau.

« -Maman, papa, Manon, je suis allée dans le bureau et j’ai trouvé un livre qui était par terre, il était rempli de symboles, le connaissiez-vous ? » Très étonné, son père ne sait pas quoi répondre donc il changea vite de conversation.

– Heu, parlons d’autre chose, avez-vous eu votre bulletin les filles ?

 » Oui papa, j’ai eu 16,4 de moyenne ! « 

– Moi, je crois eu avoir 14,3, lança Manon.

Il était 12h45 de l’après-midi, le dîner se passe dans le calme jusqu’à ce que Patapouf aboie horriblement fort que ça casse les oreilles de tout le monde. Maman se précipite vers le chien pour le calmer mais impossible de le faire taire. Qu’est-qu’il ce passe dans la tête de Patapouf, avait-il vu quelques chose d’étrange ?

L’après-midi se déroule dans le calme et je repensais à la réaction inhabituelle de papa pendant le dîner. Et si papa avait quelque chose à voir dans cette histoire de livre ? Il faut que j’en parle à maman pour savoir si elle en a déjà discuté avec papa. Quand je frappais à la porte, personne ne répondit donc j’entrais sans permission, maman faisait une sieste, je referme la porte et la laisse tranquille.

Ce soir, papa ne mange pas avec nous, il avait un repas pour son travail. Pendant ce temps, j’ai remarqué quelque chose d’étrange à table, Manon semblait malade, elle était toute blanche et maman s’en aperçu aussi.

Après le dîner, je décide d’aller parler à Manon pour savoir ce qu’il ne va pas.

« – Toc toc toc, je peux entrer, c’est Léa ? »

« -Oui », répondit Manon d’une voix tremblante.                                                                                                                Donc j’entrais dans la chambre, Elle se trouve dans son lit avec son téléphone.

« -Qu’est-ce que tu veux ?! » me lança t-elle agressivement.                                                                                                                                                               « – Ça va ! Ne me hurle pas dessus comme une folle sortie d’un hôpital psychiatrique ! Je voulais te parler de quelque chose où tu pourrais me dire des informations importantes mais tu es de mauvais poil donc je t’en parlerai plus tard. »

Après m’être disputé avec ma sœur, je m’isole dans ma chambre pour penser à autre chose, et j’ai une idée qui me venait en tête. Pour avancer dans mon enquête je décide de faire un plan pour mieux m’y retrouver.

Voici mes recherches :

– réaction de papa pendant le dîner                                                                                                                                                                                                          – l’aboiement de Patapouf (mes oreilles s’en souviennent encore)                                                                                                                                                    – les symboles

Mais OUI les symboles, ils peuvent dire quelque chose en les traduisant ! Je me précipite dans le bureau pour aller chercher le livre et me mit sur l’ordinateur. Maintenant, trouver la bonne police d’écriture. Après plusieurs essais j’ai enfin réussi à trouver.

20 min plus tard, j’ai trouvé une cinquantaine de mots, les voici :

– Si un jour vous tombez par hasard sur ce livre, tachez de ne jamais le jeter jusqu’à ce que vous ayez résolu la découverte. Si vous voulez continuer suivez les informations:

Première information, ce livre appartenait a Roger Qualiet.                                                                                                                                                              Mais si je me souviens… Roger Qualiet est mon arrière grand père !                                                                                                                                              Il faut que j’aille voir maman. Je descends les escaliers et je ne la trouve pas mais je vois papa tondre la pelouse dehors.

 

Un quart d’heure plus tard, papa vient de finir de tondre, je l’attend donc dans la cuisine, quand il arrive, il me voit intriguée.

– Tu as quelque chose à me demander Léa ?                                                                                                                                                                                        Oui papa, tu sais le grand père de maman il s’appelle comment déjà ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    Il n'y a pas encore de suite à ce texte...
    Un lecteur plein de talent et d'idées passera peut-être par ici... :-)

Vous devez être connecté pour publier. Se connecter



ID : 45053Rang : 1
VN:R_U [1.9.22_1171]
Evaluez ce passage.
Note : 3.8/5 (4 votes)


5.19mm
L'auteur :

Publié dans Projet 3

Laisser un commentaire

Connexion