Où la marmotte sort de son terrier | Le labyrinthe de plumes

Où la marmotte sort de son terrier

Très motivée, était Elie aujourd’hui. Cette bonne nuit de sommeil avait été très réparatrice, ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas dormi comme ça. « On est très bien chez soi », se disait-elle.

Elle avait reçu ce matin un email de « bssccrp@uert.com » :

From : bssccrp@uert.com

To : marnie.pro@uert.com

Object : Consignes

Bonjour Marnie,

J’espère que vous êtes en forme pour votre première journée en tant que taupe. Vous avez déjà une mission : vous comporter normalement au CERDH. J’espère que vos capacités vous permettront de l’effectuer correctement.

Vous allez donc vous rendre comme d’habitude sur votre lieu de travail, vous conduire comme vous le faites tous les jours. Pas de lunettes de soleil pour faire incognito, pas d’imperméable louche. Soyez comme vous êtes habituellement. Compris ?

J’attends cependant que vous me teniez au courant sur le projet hypoténuse. Tout ce que vous entendrez dessus, je veux que vous le reteniez, et que vous me le transmettiez. Renseignez-vous, fouinez, débrouillez-vous. Je veux tout savoir.

Quelques précisions en plus : une nouvelle carte d’identité vous a été déposée sur votre bureau, étant donné votre changement de nom. D’ailleurs, nos agents ont eu le plus grand mal à retrouver l’ancienne pour la détruire, étant donné qu’elle se trouvait dans votre placard à gâteaux. Ce ne sont pas mes affaires, mais je vous recommande une meilleure organisation. On s’est également débrouillés pour que vous changiez de poste au CERDH, de manière à ce que vous ne soyez plus en contact avec quiconque connais votre ancien nom. Tous les documents évoquant l’ancienne vous ont été modifiés, même votre adresse email, comme vous le constatez. Nous avons de très bons hackers, au CERDH.

Elie Van Trik est morte d’une criser cardiaque il y a deux jours. Aucun document n’atteste vraiment qu’elle ait existé un jour, d’ailleurs.

J’attends votre mail concernant tout info au sujet d’hypoténuse.

Bien à vous et bon courage,

Katia –

C’était tout. En pièce jointe, Elie avait trouvé un PDF sur les différents types d’armes à feu, leurs utilisations, etc. Elle devait sans doute l’étudier ? Elle remit ça à plus tard.

Se sentant d’humeur provocatrice, elle enfila un imper des plus louches, juste pour énerver mentalement Katia. Elle attrapa ses clés, son sac, et s’en alla au travail.

Quand elle arriva à l’accueil, elle ne savait pas trop où se diriger,puisqu’elle avait été changée de service à son insu. Une secrétaire blonde à lunettes mâchait un chewing-gum en souriant d’un sourire de Barbie. Elie se dit qu’elle avait l’air spécialement stupide.

-Vous cherchez quelque chose ? lui demanda Barbie Colgate ultra-white en ne cessant pas de sourire.

« Ni de mâcher son chewing-gum », pensa Elie, ce qui l’agaça.

-Euh, oui, répondit-elle cependant. Je suis nouvelle, je ne sais pas où est mon espace de travail.

-D’accord, répondit Colgate. Votre nom ?

-Je suis Marnie Solace, répondit Elie.

Ça lui faisait bizarre de mentir avec autant d’aplomb. Elle se serait presque sentie comme une espionne de W9.

Barbie Colgate tapa sur son ordinateur à toute vitesse, puis indiqua à Elie , de sa main parfaitement manucurée :

-Cinquième porte vers la gauche, prenez l’ascenseur, deuxième étage, puis vous tournez une fois à gauche, une fois à droite, puis vous entrez dans le bureau situé à côté de la porte « service ». Bonne journée !

Elle accompagna le tout d’un sourire plus brillant que jamais, attendant qu’Elie lui demande de répéter.

« Quelle quiche », pensa Elie. Elle décida de lui sourire de toutes ses dents elle aussi, et de s’en aller vers l’ascenseur. Elle arrivait à mentir sur son nom, elle arriverait bien à trouver son bureau. Elle connaissait déjà un peu les lieux. C’était un immeuble un peu miteux, dont le papier peint décrépit ne la dérangeait pas trop, du moment que la paye tombait à la fin du mois. Elle prit l’ascenseur, dans lequel flottait une odeur notable d’urine. « Lucas n’est toujours pas fichu de nettoyer correctement l’ascenseur… » Lucas était son ami, il était homme de ménage, mais il passait plus de temps dans les toilettes le nez dans la poudre qu’à nettoyer les lieux. « Peut-être même que c’est lui qui est à l’origine de l’odeur d’urine dans l’ascenseur. » Beurk…

Bref. Elie était arrivée au deuxième étage. Terre inconnue, pour elle. « Elie, c’est l’heure pour toi de mettre ton superbe sens de l’orientation en pratique ! » s’encouragea-t-elle. Même si son entourage lui assurait le contraire, elle persistait à penser qu’elle avait un flair un un sens de l’orientation naturel hors du commun.

Elle tourna une fois à gauche. Puis une fois à droite. Puis une fois à droite.

« Ça y est, je suis perdue », pensa-t-elle. Bon. Il fallait se calmer et réfléchir. Elle croyait se souvenir qu’il lui fallait entrer dans le bureau à côté de la porte notée « toilettes ». Elle regarda autour d’elle… Les toilettes les plus proches étaient à peine quelques pas plus loin ! C’était parfait. « J’ai eu raison de ne pas douter de mon talent ». Elle arriva en face de la porte jouxtant les toilettes. Puis elle fut prise d’un affreux doute. Etait-ce vraiment le bon endroit ?

 

Que faire ?

 

 

    Il n'y a pas encore de suite à ce texte...
    Un lecteur plein de talent et d'idées passera peut-être par ici... :-)

Vous devez être connecté pour publier. Se connecter



ID : 42625Rang : 13
VN:R_U [1.9.22_1171]
Evaluez ce passage.
Note : 5.0/5 (1 vote)


Écume d'une plume
48.0cm

Ecume d'une plume est une fille qui aime beaucoup écrire et dessiner. Elle fait également la cuisine à ses heures perdues, la quiche lorraine étant sa spécialité. Elle essaye de faire des histoires simples à comprendre, mais se retrouve toujours avec quarante personnages sur les bras... En même temps, on ne suit pas facilement une Balance. Elle ne sait pas trop ce qu'elle aimerait faire plus tard, ce qui lui pose un problème lors des grands repas de famille, quand on lui pose la question.

Publié dans Projet 1
1 commentaire
  1. Miss Gurbar

    39 337

    Miss Gurbar :

    Je l’attendais depuis longtemps cette suite… Et je ne suis pas déçue ! C’est super cool, seulement je trouve ça surprenant qu’Elie ne soit pas du tout choquée quand elle lit : Elie Van Trik est morte d’une crise cardiaque. Après c’est sans doute fait exprès.
    :magic:

    VN:F [1.9.22_1171]
    0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Connexion
Previously, in the Labyrinth
Dans Le livre :
Dans Le Manoir :
Dans Les reliques :
Dans Le prisonnier :
Dernières illustrations
Derniers commentaires