Tome II, chapitre 13: Découverte surprenante… | Le labyrinthe de plumes

Tome II, chapitre 13: Découverte surprenante…

Le lendemain, le groupe fut convoqué dans le bureau de  Sylvus Marisys. Il réitéra le même discours que celui qu’il avait fait à Avara la veille.

– On est obligé de travailler ? demanda l’alcoolique.

– Oui, on vous loge et nourrit donc je pense que quelques heures de travail par jour n’est pas trop demandé, répondit en souriant Sylvus. D’autres questions ? Non ? Très bien. Je vais donc vous fournir des fiches explicatives sur vos tâches respectives.

Il attrapa des feuilles blanches qu’il distribua à chacun.

– Vous avez sur ces feuilles : un descriptif de vos tâches, un prénom et un nom pour le monde extérieur ainsi que votre numéro de chambre.

– Pourquoi on doit utiliser un autre nom si nos collègues font aussi partis de la Résistance ? demanda Avara.

– Et bien ton nom te servira devant les clients, qui ne font pas forcement partis de notre organisme, ainsi qu’en faisant tes courses en ville, des choses comme ça, répondit Sylvus, bienveillant.

Avara hocha la tête, puis se mit à consulter sa fiche. Elle se nommait désormais Dana Walma. Ce nom ne lui déplaisait pas. Elle alalit servir au bar situé au rez-de-chaussée du bâtiment. La jeune fille n’était pas emballée, elle aurait préféré une activité plus stimulante, excitante. Elle releva la tête en entendant les protestations de l’ivrogne:

– Je n’ai qu’une question : pourquoi Paulain ? J’ai pas une tête à m’appeler Paulain !

– Cela n’a pas d’importance, c’est juste une couverture, lui dit calmement Sylvus.

– Oui, mais c’est ridicule… pleurnichait l’ivrogne.

Sylvus lui sourit, et l’homme ne dit plus rien, se contentant d’hausser les épaules.

– Bon, tout est clair pour vous ? Si tout va bien, vous allez commencer cet après-midi.

Ils hochèrent tous la tête, et sortirent.

– Oh, j’oubliais ! reprit Sylvus. Vous allez chacun avoir une chambre, elles se situent à l’étage. Lizzie va vous y conduire.

Une jeune femme s’avança. Elle était légèrement plus petite qu’Avara, ses cheveux blonds lui arrivaient juste sous les épaules. Elle avait la peau claire, et des yeux bleus pénétrants. Elle paraissait avoir le même âge que la jeune fille. Lizzie paraissait froide et désagréable, pensa Avara, mais lorsqu’elle dévoila ses dents blanches, ses impressions se dissipèrent aussitôt. Elle lui rendit son sourire. La nouvelle venue lança un regard sur chacun des membres du groupe, s’arrêtant quelques secondes de plus sur le visage d’Edward.

– Vous me suivez ? lança-t-elle, son sourire envoûtant toujours sur son visage.

Le groupe la suivit à travers les étages. Au premier se trouvaient les chambres de Gimbar et de l’alcoolique. Au deuxième se trouvaient donc la chambre d’Edward, et la chambre d’Avara et Lizzie.

– J’espère que ça ne te dérange pas de partager une chambre avec moi, il y a un dégât des eaux dans les autres. C’est provisoire, le temps des réparations, dit-elle, sincèrement désolée.

– Non, ne t’inquiète pas, on pourra apprendre à se connaître comme ça !

Lizzie ouvrit la porte de la pièce. Elle était chaleureuse et accueillante: deux lits étaient situés à l’opposés l’un de l’autre, entourés chacun d’une table de chevet et d’une armoire. A côté d’une seconde porte se trouvait un secrétaire en bois brut. Simple mais agréable.

– Et là à côté du bureau, c’est une salle d’eau. Bon c’est pas le grand luxe, mais c’est la seule chambre pour la Résistance qui possède une salle d’eau privative !

– T’inquiète pas, c’est déjà super ! J’aime bien.

La jeune fille déposa son maigre bagage sur un de deux lits. Elle prit des vêtements propres et se dirigea vers la salle de bains.

– J’ai le temps d’aller me laver ?

– Oui bien sûr ! Attends trente secondes, il faut que je mette de l’eau à chauffer.

– Non ne t’inquiète pas, déjà de l’eau froide ça va me faire du bien par cette chaleur.

Avara rentra et ferma la porte derrière elle. Elle se déshabilla et s’installa sous une gouttière. A ses pieds il y avait un rond sur lequel était parsemé de petits trous qui permettait l’évacuation de l’eau. Juste à côté d’elle, un fil pendait, relié à la gouttière. La jeune fille tira dessus et elle sentit de l’eau glacée atteindre son crâne. Elle frissonna mais ce froid lui faisait un bien fou. Elle ne resta pas longtemps sous la douche, sachant qu’elle avait sa première soirée de service le soir même. Elle sortit et s’habilla. Elle entendit toquer à la porte:

– Tu as bientôt fini ? lui demanda Lizie. Je ne veux pas te presser, mais on doit bientôt y aller.

– Oui, j’arrive dans deux minutes !

Les deux jeunes filles sortirent, et se rendirent au rez-de-chaussée. Elles allèrent dans une salle située derrière le bar, où se les employés se retrouvaient.

– Merde, j’ai oublié un truc super important dans la chambre ! Faut absolument que j’aille le chercher. Ça te dérange pas ? dit Lizie.

– Oui oui, vas-y.

Pendant ce temps…

Edward déboula dans la chambre de Gimbar, désorienté.

– Gimbar, t’aurais pas vu ma veste ? demanda Edward. J’ai retourné ma chambre dans tous les sens, je la trouve pas.

– Ah non, je sais pas où elle est… Attends je réfléchis deux minutes. Ah si ! Tu l’avais passée sur le chemin à Avara, quand elle avait froid.

– Ah oui, c’est vrai. C’est pas possible cette fille est vraiment insupportable. Bon, je me dépêche je vais la chercher dans sa chambre.

Edward monta les marches quatre à quatre et traversa le couloir pour atteindre la chambre d’Avara et Lizie. En se rapprochant, il entendit des bruits de tissus. Il ralentit l’allure, afin de ne pas être entendu de la personne à l’origine de ce bruit. Enfin, il put l’apercevoir: Lizie fouillait dans la valise d’Avara. Il l’entendit marmonner: « mais où est-ce qu’elle a mis ça… »

– Je peux t’aider ?

La jeune fille se retourna brusquement, et fit mine de ranger les vêtements dans le bagage d’Avara.

– Je… Euh, je cherche un stylo. Je devais écrire un truc mais j’avais plus d’encre donc j’en cherchais un.

Edward fouilla dans sa poche et lui lança son stylo. Il aperçut sa veste sur le lit d’Avara.

– Merci, dit Lizie, gênée. Bon et bien j’y vais moi.

Edward récupéra sa veste et repartit vers la salle du rez-de-chaussée. « Elle est vraiment bizarre cette fille. Qu’est-ce qu’elle pouvait bien chercher ? » Pensa-t-il. Devait-il en parler à quelqu’un ? Il ne savait pas.

Lizie descendait les escaliers, le stylo nichait dans sa main.  » Et merde. Pourquoi a-t-il fallu que ce mec me découvre. Mais je n’ai pas dit mon dernier mot. Je trouverai ce qui m’intéresse. Je trouverai ce qui Lui permettra d’être encore plus puissant ».

 

    Il n'y a pas encore de suite à ce texte...
    Un lecteur plein de talent et d'idées passera peut-être par ici... :-)

Vous devez être connecté pour publier. Se connecter



ID : 42599Rang : 35
VN:R_U [1.9.22_1171]
Evaluez ce passage.
Note : 3.7/5 (3 votes)


Miss Gurbar
24.3cm
L'auteur :

Bonjour bonjour ! Miss Gurbar est mystérieuse et excentrique, elle ne quitte jamais ses livres même pour boire le thé. Elle adore la littérature, lire et écrire. Elle fait de très bons cookies (qui passe très bien avec une tasse de thé ^^) C'est une grande fan d'Harry Potter, d'Emma Watson et de la culture anglaise, et elle tenait à ce que vous le sachiez. Miss Gurbar aurait connu Écume d'une plume dans une vie antérieure. Elle retrouve souvent Légende Oubliée et Jackye Skye pour le Tea Time !

Publié dans Projet 2
4 commentaires
  1. Écume d'une plume

    74 345

    Écume d'une plume :

    J’aime trop… Même si j’ai plus tous les détails en tête la lecture est très fluide, c’est pas très clair ! Bravo. J’aime bien Lizzie et la douche façon Koh-Lanta. Les personnages sont tous très bien ! J’aimerais bien savoir ce qu’il se passe ensuite.

    Au fait, j’ai remarqué que beaucoup de tes titres incluaient le mot « mystère » :lol:
    Là ça correspond pas trop au texte je trouve !

    :love: Belle lecture :love:

    VN:F [1.9.22_1171]
    0 (0 votes)
    • Miss Gurbar

      39 337

      Miss Gurbar :

      Merci pour tes compliments ! Pour le titre, j’avais pas trop d’inspiration, mais bon il me va quand même c’est le plus important !
      :love: :love:

      VN:F [1.9.22_1171]
      0 (0 votes)
  2. Miss Gurbar

    39 337

    Miss Gurbar :

    Je viens de me rendre compte que la moitié de mon texte a disparu… Normalement la fin se n’est pas ça…

    VN:F [1.9.22_1171]
    0 (0 votes)
  3. Miss Gurbar

    39 337

    Miss Gurbar :

    Et voilà, c’est bon ! J’ai réécrit la fin. ^^

    VN:F [1.9.22_1171]
    0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Connexion
Previously, in the Labyrinth
Dans Le livre :
Dans Le Manoir :
Dans Les reliques :
Dans Le prisonnier :
Dernières illustrations
Derniers commentaires